Affaire Bastareaud, ridicule jusqu’au bout !

26 10 2009
Mathieu garde les traces de la table de nuit

Mathieu garde les traces de la table de nuit

Selon Midi Olympique du jour, Mathieu Bastareaud pourrait faire partie de la liste des 30 joueurs appelés à disputer les 3 matchs de novembre face à l’Afrique du Sud, les Samoa et la Nouvelle-Zélande. C’est à ne plus rien y comprendre, vous ne trouvez pas ? Après le truculent feuilleton de l’été « Micmac aux antipodes pour Mathieu B. » (en 24 épisodes : agression de supporters je ne resterai pas une minute de plus ici, oups j’ma trompé c’est la tab’ de nuit qui m’a collé une droite ; François Fillon s’excuse au nom de la France ; mais à quoi sert un staff qui ne sait rien ; Mathieu condamné avant même d’être jugé…), le joueur semblait exclu des Bleus pour un bail. Finalement non, mais ça va assez bien à cette histoire qui depuis quatre mois rebondit entre le grotesque et le consternant. Mathieu Bastareaud a été agressé ; il a menti. Ça, ce sont les faits ; tout le reste n’est que gesticulation de la Fédé empressée de trouver une issue à cette embarrassante affaire. Comment ? En condamnant le seul Mathieu, fut-ce à une peine ridicule en comparaison de l’émoi créé, quelques heures de travaux d’intérêt généraux. La table de nuit, coupable d’un coup de poing sur un gaillard de 110 kilos, reste introuvable, donc impossible à juger. Quant au staff de l’équipe de France, Jo Maso en tête, il a suffi qu’il s’indigne du comportement de son joueur pour que la Fédération oublie de lui demander des comptes. Aujourd’hui, après avoir traîné le joueur dans la boue (oui, ce sont bien les instances du rugby qui l’ont sali, pas la presse) voilà la FFR sur le point de le sélectionner. Pourquoi diable alors a-t-elle laissé « l’affaire Bastareaud » prendre cette ampleur pendant l’été ? A-t-elle fait preuve d’incompétence. La réponse est dans la question. Vivement mercredi que l’on sache si oui ou non, Basta est sélectionné !

Advertisements

Actions

Information

2 responses

30 10 2009
SANDRIC

Un joueur se fait taper dessus par d’autres membres de son équipe à cause d’une histoire de fesses et en essayant de couvrir ses « amis », il se fait ridiculiser par la presse et lâcher par sa fédération…Voici la triste histoire de Bastareaud…
Même un fan du RCT que je ne dénoncerai pas semble d’accord avec cela et prend la défense d’un joueur de Paris! Ils sont gentils ces toulonnais chiliens!
Très joli blog en tout cas, bravo!

30 10 2009
rugbyclub

Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :