Rasta Sud’Af

20 11 2009

Le montage est grossier, mais drôle, la phrase est parfaite – pas de victoire, pas de pleurs, une réfence au « No Woman, no cry » de Bob Marley et aux râleries des Sud’ Af après l’interprétation de leur hymne à Toulouse. Trois matchs sur le continent, autant de défaites, les terribles Boks, vainqueurs du Tri-Nations et champions du monde, sont à la ramasse. Je pars illico à la recherche de ce disque.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :