William et Harry, les frères Piston

9 02 2010

Le spectacle dans les tribunes méritait un coup d’oeil  samedi 6 février à Twickenham lors du choc entre l’Angleterre et le Pays de Galles. William et Harry, les fils du Prince Charles, nous ont livré un ballet réjouissant. Dans le milieu de la danse, on appelle ça « La guigue des frères Piston ». Explication : William, l’aîne, futur Prince de Galles, se levait comme un diable sort de sa boîte dès que ses Gallois marquaient. Son frère Harry, le rouquin, lui restait de marbre, alors qu’il bondissait de son siège comme si un malotru lui avait glissé un coussin péteur, au moindre point marqué par les Blancs de Jonny Wilkinson. William affichait alors une tête de six pieds de long ! Le plus amusant dans ce ballet, c’est qu’il accéléra vivement en deuxième mi-temps au moment où les équipes eurent la bonne idée d’emballer le tableau d’affichage.

Et si vous ne connaissez rien au protocole et aux histoires de cour, sachez simplement que William et Harry ont nettement plus de chance que vous, moi et même Stéphane Bern, de grimper un jour sur le trône d’Angleterre.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :