La cravate de Kefu

8 09 2010

Dans le genre, difficile de faire mieux. La cravatte de Mafileo Kefu sur Alexis Palisso à la 4e minute du match entre Brive et Toulon est un modèle du genre. Une cravatte parfaite, noué d’une main sûre par un Kefu peu enclin à se laisser déborder. Nous avons déjà évoqué ses caramels sur le blog ; voici deux autres exemples, réguliers cette fois, mais particulièrement destructeurs. La question maintenant, c’est combien va prendre le trois-quart centre devant la commission de discipline. Il risque entre 20 jours et un an de suspension. Les juges pourraient être énervés puisque Kefu sera le deuxième toulonnais à pointer son nez ce jour là. Aubin Hueber, son entraîneur, est aussi du voyage pour son comportement au bord de la touche lors de la venue du Racing à Mayol. A deux pour le voyage jusqu’à Paris, ça ne fait pas encore un tarif de groupe. Devant la commission, en revanche…

Publicités

Actions

Information

One response

8 09 2010
J2C

Envoyons-le tout simplement se faire juger aux abords de l’hémisphère SUD ! Il y sera « ausculté », pour ses (réels) dons textiles, aux côtés des grands spécialistes locaux du genre : Burger, Nonu, Botha, Habana (pas toujours pris, mais souvent présent dans les vilains « petits coups vicieux de bord donnés en touche ou après pointage en terre promise… l’ailier Brian !) et pleins des autres Australiens trop nombreux pour être cités ici ! Après tout, ce sont eux qui ont récemment « exporté » la méthode, au point d’en faire une spécialité de plaquage finalement trop peu réprimandée à mon goût au vu des derniers matches internationaux et plus spécialement, encore, ceux des « Tri-Nations » (qui pourraient suffire à « habiller » les membres de l’assemblée Européenne dans sa quasi intégralité…).
À notre qu’une autre splendide « cravate » n’a pas été sanctionnée lors du dernier match de Bayonne, avec, aux manettes de l’accessoire à nouer sur l’autre, le grand LINDE, l’un des cadors du genre hexagonal (lui aussi originaire, de… Où VOUS SAVEZ ! ). Ce serait tout de même bien que tous ces gros musclors pleins de muscu réapprennent à se BAISSER pour plaquer (même si c’est plus exigeant pour les cuisses) ou bien à LAISSER PASSER celui qui vient de les passer dans les règles de l’art ! Cela reste encore un sport, pour l’instant, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :