Chabal… et maintenant le livre

29 01 2011

la bio de sébastien chabalUne bio sur Sébastien Chabal vient de paraître, signée d’un reporter du quotidien l’Equipe. Alors plutôt qu’un long texte digne d’un Profil d’une œuvre, voici quelques points pour vous éclairer et, au final, savoir si oui ou non, il faut l’acheter.

C’est quoi ? Une bio ! Depuis l’adolescence jusqu’à ces derniers mois. Avant l’adolescence ? On s’en fout un peu non ? Après aussi persiflent certains. Seulement il y a une explication au silence sur la jeunesse et, en règle générale, sur la vie privé : Sébastien Chabal s’est fâché tout rouge lorsque l’auteur lui a annoncé qu’il écrivait sa bio. Alors, plutôt de risquer une mornifle ou, plus probablement, pour rester dans les clous qui lui permettront de recroiser sa route, n’oublions par que Jean-Christophe Collin est journaliste à l’Equipe, il effleure à peine la vie privée.

C’est bien écrit ? Oui, Jean-Christophe sait raconter des faits, les rendre vivant, pas de soucis.

C’est quoi de titre ? « Hummm… Chabal. Plus qu’une star, un homme ! »,c’est beau comme du Jacques Séguéla, vendeur comme un reportage de Bernard de la Villardière. Ne manque qu’une référence à la pilosité de l’homme.

Y-a-t-il un scoop ? Oui, la soirée après la défaite face à l’Argentine en ouverture de la coupe du monde 2007, est pour la première fois racontée par le patron du Bar à Thym de Marcoussis où elle s’est justement déroulée. Et alors ? On apprend donc que Sébastien Chabal a ce soir là lancé la mode du « j’enlève mon tee-shirt Nike, je le déchire, je le jette à terre et je finis la soirée torse-poil » Le hic, c’est qu’elle a bien marché son idée et que 29 autres joueurs l’ont suivi pour passer la soirée le buste à l’air. On apprend également que dans le bar, Sébastien Chabal a été un des leaders, quant à la descente tout schuss du côté de la pompe à bière, mais aussi et surtout pour que ses collègues se tiennent dignement et respectent les lieux et la femme du taulier.

Y-a-t-il un autre scoop ? Et comment ! Le beau-frère de Sébastien Chabal n’est autre que John Logan. Qui ? John Logan un épatant sosie de Johnny qui électrise les soirées de Beaumont-lès-Valence, là même ou les habitants appellent la star « Chabalou ».

Qu’est-ce que l’on apprend d’autre ? A moins de revenir de l’hyperespace ou de Guantanamo, pas grand chose.

Alors, on l’achète ce livre ? Avec 17 €, il y a nettement mieux à faire pour quiconque lit régulièrement la presse rugby. Maintenant, si votre petit cousin rechigne à la lecture mais fait des ravages avec les minimes de son village, peut-être que « Hummm Chabal » pourrait lui plaire. D’autant que vous pourrez assurer à sa mère que l’auteur cite tout autant Philippe Saint-André et Michel Couturas que Nietzsche, ce qui n’était pas couru d’avance.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :