Coup de gueule : ras le bol des plaquages cathédrales

9 02 2011

Faudra-t-il attendre un grave accident pour sanctionner durement les plaquages cathédrales ? Pas d’un carton rouge, mais de plusieurs matchs de suspension. Lors de la finale Fidji – Samoa du tournoi de rugby à 7 de Wellington, le fidjien Seremaia Burotu a écopé d’un rouge tout à fait justifié pour un plaquage extrêmement dangereux. Il commence pourtant par un plaquage tout à fait classique et régulier avant de soulever le joueur et de le planter comme une bouture dans le gazon. En ce moment, il n’est pas un match sans un plaquage haut ou un plaquage cathédrale pour lesquels on évoque trop souvent les habitudes des joueurs des îles du Pacifique sud, ce qui ne constitue pas une raison et encore moins une excuse. (Voici les images de la finale du tournoi à 7 de Wellington ; le plaquage intervient à 1’10)

 

Advertisements

Actions

Information

One response

9 02 2011
xa31

Ca merite le rouge, mais il ne faut pas oublier aussi les cravates et autres gestes fait par ces joueurs là. Ils ont une telle puissance phisique qu’elle déborde du jeu…c’est triste..mais il faut punir voilà tout…. après sur la vidéo, ils se mettent de sacré raffut, ca tombe…et que dire sur leurs vitesses, puissances, ils sont énormes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :