Votre avis sur l’affaire Chabal

26 04 2011

Depuis l’article paru ce week-end dans le « Journal du dimanche », Sébastien Chabal est une nouvelle fois au cœur des débats. Seulement là, il s’en serait bien passé puisque son fait d’armes n’est ni une charge dévastatrice ni une nouvelle pilosité exubérante. Le troisième ligne du Racing s’en prend tout simplement aux arbitres du Top 14 qu’il qualifie de « nuls ». Poursuivant : « Ils me rendent fous. » Bravo la barbiche ! D’autant que ces phrases, il les a murement réfléchies puisqu’elles figurent non seulement dans l’interview accordée à l’hebdomadaire mais aussi dans sa biographie, « Ma petite étoile ».
Non content d’être aussi éclairé à la lueur de cette étoilounette, Sébastien Chabal s’offre une charge monumentale sur Castres, forcément privilégié puisque c’est le club du président de la Ligue Pierre-Yves Revol, comme l’a été le Biarritz de Blanco à l’époque où ce dernier était le patron du rugby pro. Sur les ondes de RMC, l’ancien arrière du XV de France l’a sévèrement renvoyé dans son camp : « Sébastien Chabal ferait mieux de se consacrer à sa vie rugbystique qui ces derniers temps n’a pas été d’un grand niveau (…) M. Chabal représente le XV de France, même s’il le représente mal puisqu’on perd le tournoi des 6 Nations et on prend quelques roustes. Une carrière ne peut pas se faire à travers de la publicité. Aujourd’hui Monsieur Chabal n’a pas écrit une seule ligne du rugby français. » Merci monsieur Blanco. Avec ces phrases, le joueur ciel et blanc (et bas) cède au populisme le plus grossier, mais tellement dans l’air du temps. Plaignons-nous des arbitres, laissons des zozos envahir les tribunes, haïssons l’adversaire, l’ennemi, l’autre et on verra bien où tout cela nous mène. Une fois emplafonné dans le mur. La Fédération a pour sa part fait savoir qu’elle allait engager une procédure disciplinaire envers le joueur. Quelle sanction mérite-t-il ? Je vous laisse y répondre dans le sondage qui suit. Peut-être ces propos sont là pour faire le buzz autour de cette autobiographie parue pour ses 33 ans , mais n’aurait-il pas du attendre la publication de sa première anthologie, à 37 ans. Ou son entrée à la Pléiade pour ses 40 balais…

Publicités

Actions

Information

6 responses

27 04 2011
cafbiz

en tout cas, je conseille à la RATP de chercher un nouveau parrain : http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_43058/sebastien-chabal-parrain-des-mercredis-du-rugby/

27 04 2011
J2C

C’est totalement hors propos et tend (encore) à nous rapprocher un peu plus du (pas) cousin du FOOT ! C’est un fait, mais bien à l’image d’une équipe de France qui patauge depuis pas mal d’années dans l’inepte (versus ENNUI !) sans pour autant oublier de se mettre en avant ou de créer du « buzz », à la moindre occasion.
Ceci étant précisé : l’arbitrage FRANÇAIS (et INTERNATIONAL) baigne actuellement dans le FLOU le plus total, essentiellement autour de ces zones de RUCK à la noix, où l’on voit régulièrement la même action être systématiquement sifflée de façon opposée ; même chose au niveau des déblayages (plaquages sans ballon, plutôt !) effectués bien au-delà du ballon et sur des joueurs juste coupables d’êtres les PREMIERS sur la zone !!? Et, que dire ce ces très, très , très nombreux essais entachés d' »en avant « grossiers, sous le regard impassible de Juges de Touche « absents » et d’arbitres centraux désormais à la « traîne », car tout va toujours trop vite, tout autour d’eux, trop vite, trop… Vite ! Aujourd’hui… Et qu’ils ont tant à surveiller (accrochages, hors jeux, gestes d’anti-jeu, etc…). Ceci ajouté à l’importante pression mise par les publics actuels : qui crient, hurlent, et manifestent de la voix : sur chaque touche, mêlée, passe, ruck, plaquage, etc… Ce qui pousse là-aussi les arbitres à plutôt « favoriser » l’équipe qui reçoit (inconsciemment, ou pas !) un « jeu » de pression d’une durée de 80 mn, qui doit logiquement user et influer sur leur « équilibre impartial du dedans », à la longue ! Qu’on sanctionne CHABAL DURANT LES PLAY-OFF ou en vue de la Coupe du Monde, soit, mais qu’on n’en oublie pas de se pencher pour autant sur cet énorme chantier actuel que représente l’arbitrage et ses multiples variantes : selon hémisphère, nationalité, ou chapelle… (Moi qui tremble déjà en pensant à celui des 2 demi-finales de la Coupe d’Europe de ce samedi ! Vous avez dit ANGLO-SAXONS ?).

27 04 2011
imbert

Monsieur Sébastien Chabal,qui n’est pas un joueur que j’affectionne particulièrement,a osé dire tout haut ce que les millions de spectateurs et téléspectateurs ainsi que la grande muette la LNR pensent tout bas.Il est fort rare de voir un arbitre impartial (ils ont tous inconsciemment ou pas un petit penchant pour une équipe) et alors ne parlons pas des marottes,un c’est l’alignement en touche,l’autre le commandement de l’entrée en melée,le plaqueur plaqué, les passes en avant on ne les siffle plus.les melées successives en fin de parties se succèdent 5 voire 6 sans aucune décision.Je pense qu’i serait grand temps des le lundi de revisionner certains matchs et de sanctionner les arbitrages un peu holé holé et comme l’on peut suspendre un joueur pendant un nombre de match, inverser les roles et suspendre un arbitre pour un certain nombre de match.Et vous pouvez également leur dire de rester un peu plus modeste car certains se la pete c’est moi que.

29 04 2011
GIL

la machine a perdre est en route .A la veille de la coupe du monde toute critique peu être constructive même si elle concerne le corps arbitrale. Si un entraîneur, un joueur ne peuvent exprimer leurs avis,alors ou va t’on , dans le mur, comme au foot . Un entraîneur pas a ça place ,une équipe livré a elle même . Le rugby est le sport d’ équipe par excellence donc un joueur ne fait pas une équipe.Par contre un arbitre peu tuer un matche par une erreur ou un manque de rigueur dans son métier. Enfin pourquoi un seul arbitre français sélectionne pour la coupe du monde?

13 05 2011
aphrodisiaque

La fédé n’a pas d’autres choix que de sanctionner Chabal et, ce, même s’il a raison ; ce n’est pas le problème. Dans ce cas, on sanctionne la forme et pas le fond. En revanche, en quoi le Racing, lui, est-il responsable ? Qu’un joueur qui, en cours de match, commet un acte susceptible de favoriser son équipe ou diminuer la force de son adversaire et qui serait répréhensible,alors le club doit être solidaire de ce que son joueur fait sur le terrain. Mais pour des propos tenus en dehors du terrain et qui n’engagent que le joueur, je ne vois pas pourquoi le Racing devrait en subir les conséquences et peser sur la fin du Championnat. Cette sanction devrait être individuelle et elle est collective ; je dis non !
http://www.fep.com

24 09 2011
Anonyme

Il a raison il y a des arbitres qui sont vraiment nuls, dans tout domaine sportif.
Et je trouve que dans un pays ou la « libre expression » est droit, je ne la vois pas ici, Mr Chabal à raison de dire ce que les lopettes pense tout bas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :