Le Haka à travers les âges…

1 09 2011

Les aficionados vont demander le silence, les ménagères interrompre leur repassage, les mémés lâcher leurs mots croisés, les gamins scruter le moindre geste pour le refaire dans la cours de récré… Les allergiques aux rebonds capricieux pourront même le regarder avant de zapper sur « Koh-Lanta ». Grosso modo, à moins d’être sur une île déserte ou en trek au Bhoutan, dans les semaines à venir, vous aurez du Haka en entrée, au plat, au dessert, en pousse-café et peut-être même que le pisse-mémé sera aromatisé à la fougère grimaçante. Reconnaissez-le, il a quand même de la gueule le Haka des All Blacks. Tiens, il est parfois si effrayant qu’on en rangerait presque les enfants dans leur chambre : « Tu reviendras quand les messieurs auront fini leurs grimaces ! Sinon, tu feras encore des cauchemars… » Justement, ai-je été moi-même enfermé dans ma piaule gamin pour ne garder aucun souvenir effrayant de ce Haka ? A moins que cette danse antédiluvienne n’ait pris une toute autre tournure depuis quelques années. J’ai donc comparé le Haka à travers les âges et si les Néo-Zélandais demeurent une legende du jeu depuis 1905, le terrifiant « Ka Mate » du XXIe siècle n’a pas grand chose à voir avec celui de1973 ou de 1925…

Advertisements

Actions

Information

One response

1 09 2011
Sandric

Aucun sens du rythme, pas de coordination, statures de crevettes!
C’est vrai que ça n’était pas effrayant à l’époque!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :