Maestri & moi, même combat !

6 03 2012

Je vais vous parler de moi. En deux lignes, ça suffira. Les gens me reprochent souvent un certain manque d’enthousiasme lorsque je reçois un cadeau ; je ne leur donne pas tort. Depuis dimanche 4 mars, j’ai trouvé un frère, dans cette douleur s’entend. Yoann Maestri tire la gueule lorsqu’il reçoit une cadeau et que ce soit devant des millions de personnes ne change rien à l’affaire. Les téléspectateurs, bien avisés pour une fois mais largement influencés par Matthieu Lartot, l’ont élu Talent d’or du match entre la France et l’Irlande. Lorsque Philippe Lafon le lui remet, le deuxième ligne de l’équipe de France et de Toulouse n’esquisse même pas un sourire puis douche l’enthousiasme du journaliste en lui parlant de cette rencontre contre d’une contre-performance. Voilà au moins un joueur à qui personne ne reprochera un manque d’exigence.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :