France – Angleterre, le naufrage en chiffres

12 03 2012

Nos amis de RuggerBlogger ont encore bossé d’arrache-pieds pour nous proposer une analyse en chiffres de la défaite du XV de France face aux hommes de Stuart Lancaster. Qu’en ressort-il ? La vérité des chiffres s’est pris les pieds dans le tapis tant les statistiques donnent l’avantage à la France. Hormis sur quelques points (de détails) comme les plaquages ou la fiabilité des buteurs, la France domine l’Angleterre dans la plupart des secteurs. La touche, la mêlée, la possession, les turn-overs, les ballons joués dans les 22 adverses… la plupart des voyants sont au vert pour les Français. L’explication de cette défaite se trouve ailleurs.

En prenant ses fonctions, Philippe Saint-André a voulu s’appuyer sur le groupe vice-champion du monde. Il l’a fait, mais comme le dit groupe était aussi celui qui s’était montré d’une indigence rare devant les Tonga et plutôt chanceux face aux Gallois, les problèmes de la Coupe du monde, ceux là même que tout le monde s’empressent depuis de mettre sur le dos de Marc Lièvremont, ont ressurgi avec la même acuité. Il fallait être au Stade de France pour voir certains joueurs se replacer en marchant sur une attaque française ou pour constater que jamais le moindre leader de cette équipe ne prit l’initiative de secouer le cocotier. Philippe Saint-André a décidé de faire 6 changements dans le groupe pour le dernier match face aux Gallois. Il aurait tout aussi bien pu en faire 2 ou 24, que ça n’aurait pas changé le fond du problème : cette équipe de France ne sait toujours pas comment elle joue. Ajoutez lui le charisme d’une huître et allez ensuite empêcher les nostalgiques d’entonner leur « c’était mieux avant ».Pour une fois, je ne saurai leur donner tort.

Publicités

Actions

Information

2 responses

13 03 2012
Caromichel2

Comment ça « pour une fois, je ne donnerai pas tort à ceux qui disent que c’était mieux avant » ? Vous en viendrez à regretter Bernard Laporte, vous verrez, et ce jour là je vous rappellerai ce que vous en disiez…

18 03 2012
MetY

Mouais… Mais n’est pas typiquement français de croire qu’en changeant l’entraineur et en une semaine une équipe peut devenir la meilleure …?

N’est pas typiquement français de croire aux dires des journalistes qui se prennent pour le seizième homme ou le sélectionneur …?

n’est pas typiquement français de croire aux miracles ?!?

Wait and see …

Mais ne devenons pas comme les footeux ….

M. C MOCHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :