Bayonne-sur-Waikato, l’heure de changer de braquet !

28 03 2012

Ça roule pour l'Aviron.Regardez comme il est heureux Neemia Tialata. Heureux comme un Jerry Collins lorsqu’il avait signé au RCT. La situation dramatique de l’Aviron bayonnais ne semble pas entamer sa bonne humeur. Ah ils ont une bonne nature les gars des îles ! Ou alors, ils se foutent un peu de la gueule du monde, c’est possible aussi. Sans vouloir à tout prix filer la ressemblance avec son compatriote Jerry Collins, persuadé que le RCT jouait à Porquerolles avec comme tenue officielle une serviette de plage sur l’épaule gauche une pinte dans la main droite, les stars venue de Nouvelle-Zélande donnent trop rarement l’impression de mouiller le maillot. Pour un Byron Kelleher, un Chris Masoe, un Carl Hayman, un Tana Umaga, combien de Jerry Collins, Neemia Tialata, Joe Rokocoko, Sione Lauaki… ? Beaucoup, surtout lorsque trois d’entre eux évoluent dans le même club. Ajoutez-y Troy Flavell et vous obtenez la seule équipe au monde hors des frontières néo-zélandaises à compter quatre All Blacks dans ses rangs (150 sélections TTC avec le maillot à la fougère). Pour jouer le maintien, avouez que c’est mener grand train ! Je vous épargne la liste des autres stars de l’équipe. Pour seule consolation, Alain Afflelou doit se dire que les zéros qu’il aligne chaque fin de mois sur leurs chèques correspondent à leurs prestations sur le terrain. Remplaçant pour la plupart, et encore, lorsqu’ils figurent parmi les 23 joueurs de la feuille de match. Sione Lauaki a même été déclaré inapte à la pratique du rugby. Fallait-il un docteur clairvoyant pour lui déceler des problèmes de cœur et aux reins après quinze ans de haut niveau et le sortir d’une situation aussi embarrassante ; le docteur Cinoque du Cocoboy des années 80 ne serait pas passé de vie à trépas cette semaine que nous l’aurions soupçonné d’avoir rédigé l’arrêt de travail ! L’histoire n’a bien sûr pas de morale, elle repasse simplement les plats. Mourad Boudjellal longtemps taulier d’une maison de retraite dorée pour vieux fumistes a cédé le rôle à Alain Afflelou d’une passe au cordeau. Celui-ci l’a tant pris au sérieux qu’une saison lui aura suffi à faire oublier son prédécesseur. Chapeau Tchin-Tchin.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :