Papé-Jauzion, une histoire de jambe en l’air

5 04 2012

Lors de la victoire toulousaine au Stade de France, Pascal Papé et Yannick Jauzion se sont accrochés à la suite d’un déblayage de l’arrière de Toulouse sur le rugueux seconde ligne parisien. Pourquoi cet échange de coups de poing entre deux joueurs qui se sont longtemps fréquentés en équipe de France ? L’explication arrive lorsque Romain Poite les convoque pour leur exclure dix minutes. Jauzion assure à Papé qu’il l’a simplement déblayé par la jambe avant de recevoir les premiers marrons ; Papé lui rétorque qu’il l’a en fait « pris par les couilles ». L’arbitre ne se lancera pas dans une leçon d’anatomie, il leur demandera même se taire tant les deux semblaient en verve pour disséquer le différend, « on n’est pas là pour discuter, c’est moi qui parle ». Vous noterez au passage le sourire complice de Pascal Papé à Yannick Jauzion lorsqu’ils se retrouvent avec l’arbitre.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :