Un succès dans la Pampa

24 06 2012

Après plus d’une décennie d’échec dans la Pampa, les Bleus ont retrouvé le chemin du succès. Il aura quand même fallu pour cela un premier revers et une équipe d’Argentine privée de quelques éléments d’importance ; au niveau de la composition, c’était grosso modo, Felipe Contepomi capitaine, buteur, et 14 minimes de l’école de rugby de Tucuman… Qu’importe, voilà qui devrait nous permettre de bomber à nouveau de torse, de se remémorer fièrement notre dernier hold-up en date (vice-champion du monde…) avant de commander un deuxième café-calva, et, probablement, de se compter parmi les favoris de la prochaine Coupe du monde. Quant à Philippe Saint-André, son bilan échappe de peu à une dégradation par Standard and Poor’s. Assez de mauvais esprit, place aux images de ce succès quasi thérapeutique.

 

Publicités




La bourde du week-end

31 10 2011

Ou comment passer un drop fait de vous le héros malheureux du jour ! Felipe Contepomi avait reçu un gros choc sur la tête en début de rencontre entre le Stade toulousain et le Stade français ; les points de sutures et le casque n’étaient probablement pas la solution pour cette blessure qui a fait perdre le fil de la rencontre à l’ouvreur argentin. Alors Felipe, 12+ 3 = 19 ? Non, 15  seulement, dommage.

 

 





Argentine – Barbarians, la revanche

15 06 2011

Sans les rares cadres présents au match aller, notamment le capitaine Felipe Contepomi et le pilier Rodrigo Roncero, les Argentins se sont inclinés devant les Barbarians français au terme d’une rencontre à périr d’ennui, 18 à 21. Les Babarrians ont joué comme des comptables, laissant à Romain Teulet le soin de taper la moindre pénalité dans le camp adverse… C’est l’esprit Babaa’s ça ? Benjamin Lapeyre a inscrit deux essais, se montrant à son avantage.





Argentine – Barbarians français en image

7 06 2011

Les autres Barbarians sur le pont le week-end dernier étaient français et jouaient en Argentine. Malgré une belle prestation et une domination assez nette par moment, ils se sont finalement inclinés. Voici un résumé en image, avec deux commentateurs argentins un peu à la ramasse, mais avec un accent délicieux !





10 millions pour Contepomi

19 05 2010

Il est génial Mourad Boudjellal. Pour couper court aux rumeurs de départ de Felipe Contepomi, qui souhaiterait retrouver son manager du Leinster, Michael Cheika, au Stade français, le président du RCT a déclaré à « La Provence » : si le Stade Français veut Contepomi, c’est 10 millions d’euros ou alors, on le lui cède en échange de six joueurs : Bastareaud, Beauxis, Arias, Parisse, Leguizamon et Roncero. » Le deal me semble assez juste. D’autant qu’il serait dommage que l’Argentin quitte Toulon après une saison tronquée par les suites de sa blessure sous ses anciennes couleurs. Sa prestation à l’arrière lors de la demi-finale face à Clermont-Ferrand a montré à Philippe Saint-André qu’il était tout à fait possible d’aligner et Wilkinson et Contepomi. L’un en 10, l’autre en 15.