Tournoi des 6 Nations, acte 1, les résumés

8 02 2011

Voici, en images, ce qui s’est passé lors de ce premier week-end du Tournoi des 6 nations 2011. La victoire française : des contre-attaques ébouriffantes, des trois quart toulousains épatants mais trop peu nombreux et une équipe d’Écosse qui ne baisse jamais les bras…

Le match d’ouverture entre les Gallois et les Anglais

Et finalement, le match entre l’Italie et l’Irlande

 





Italie, plus chaud que les Dieux du Stade !

16 12 2010

Encore plus chaud que les Dieux du Stade, cette prestation de Mirco Bergamasco, Fabio Ongaro et Andrea Lo Cicero en V.O., dans « Let’s Dance » sur la 5 en Italie. Après un préambule où les trois se moquent allègrement de tous les clichés du rugby dans une vidéo enregistrée, ils se livrent sur le plateau de l’émission à un strip-tease, Full Monty, ou presque.A noter que c’est Sébastien Chabal lui-même qui a mis cette vidéo en ligne, sur son site. J’ai comme l’impression que ça va chambrer sévère au Racing…





Les autres matchs du week-end…

29 11 2010

La victoire des Néo-Zélandais face aux Gallais en scelle leur quatrième grand chelem dans l’hémisphère nord. Même s’ils ont eu quelques absences, ils proposent le jeu le plus séduisant qu’il nous ait été donné de voir depuis des années. Mention spéciale à l’arrière Mils Muliana absolument époustouflant.

L’Afrique du Sud a gagné son dernier test face à l’Angleterre, mais n’a pas séduit pour autant. Ou moins que les pétillants néo-zélandais ou les flèches australiennes. L’Angleterre, elle, a fait de son mieux pour résister.Avec un petit gag sur la fin : la transformation ultra rapide et tout aussi manquée de Mike Tindall.

Après avoir peiné contre l’Italie, perdu contre la France, les Argentins se sont largements inclinés face à l’Irlande, qui fournit, elle, un dernier match assez abouti.

Il y a aussi les matches que personne, ou presque, n’a vu, diffusé n’importe comment par on ne sait trop quelle chaîne, comme nous l’avions signalé la semaine passée en compagnie de Christophe Miédougé au micro de Sud Radio. Pour la peine, je ne vous donne pas les résutats, place au suspens !

L’Écosse recevait les Samoa…

Et l’Italie accueillait les Fidji…





Les résumés du week-end international

22 11 2010

Dans un week-end pas franchement folichon, ce sont les All Blacks qui ont produit le jeu le plus attractif. Comme d’habitude, certes, mais pas intermittence seulement.

Avant cela, les Fidji avaient délivré une excellente copie face au Pays-de-Galles, où beaucoup de titulaires étaient absents, ou sur le banc avant de rentrer pour sauver la patrie !

La victoire surprise, et méritée, des Ecossais sur l’Afrique du Sud

Face aux vaillants joueurs des Samoa, l’Angleterre a été nettement moins scintillante que la semaine dernière.

Australiens et Italiens nous ont proposé une rencontre au delà de l’ennui ; espérons que les premiers seront plus en jambe au Stade de France. Quant aux seconds, ils ont intérêt à se reprendre avant le Tournoi des VI Nations.





A la télé ce week-end

18 11 2010

un poste de télévisionEncore un week-end international avec beaucoup de matchs à la télé, le plus souvent en même temps. Il vous faudra choisir ! Ou faire marcher le disque dur de votre lecteur-enregistreur DVD – et non de votre magnetoscope comme on me l’a fait remarquer ! Rugbyclub vous propose le programme complet. Coup d’envoi le vendredi 19 sur Canal+ Sport à 20.45 avec Pays-de-Galles / Fidji en direct. Le match sera rediffusé le lendemain sur la même chaîne à 13.40. Samedi, Italie / Australie se joue sur Eurosport à 15.00. Angleterre / Samoa, ça se passe sur Canal+ Sport à 15.20, avec une rediffusion bien placée pour ceux qui ont décidé ne rester vissé devant le poste sur Sport + à 18.00. Ecosse / Afrique du Sud est programmé à 15.30 sur Direct 8. Enfin, samedi à 20.40 sur France 2, c’est France / Argentine. Après repos des yeux ! Dimanche, pause dans ce festival de rencontres internationales, place au rugby de clocher. Béziers accueille Aubenas devant les caméras de Eurosport. Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’une affiche de fédérale 1 ; Eurosport en diffusera une dizaine cette saison. Et la Pro D2 alors ? Sur Sport+ avec le choc de la journée : Albi reçoit Lyon à 15.00. Enfin, mon plat de résistance du week-end, Irlande / Nouvelle-Zélande, cloturera en beauté les festivités à partir de 19.00 sur Canal+ Sport. Dois-je vous souhaiter un bon week-end ou plaindre vos proches ?





Résumés du week-end

15 11 2010

Avec leurs horaires enchevêtrés, impossible de suivre toutes les rencontres du week-end. Rugbyclub vous propose donc un résumé de plusieurs. Un résumé, c’est parfois trop court, pour les All Blacks notamment, et parfois largement suffisant tant certaines rencontres se révèlent de véritables purges, la France de ce week-end.

Ecosse / Nouvelle-Zélande. Sonny Bill Williams commence à trouver ses marques en noir

France / Fidji. Ch… comme un après-midi pluivieux

Angleterre / Australie. Les Anglais retrouvent des couleurs…

Italie / Argentin. Les Pumas passent ric-rac

Pays de Galles / Afrique du Sud. Les Rouges tout près de l’exploit

Irlande / Samoa. Ah bon, c’était ce week-end ?

 





Week-end international, résumé en images

29 06 2010

N’allez pas croire que Rugbyclub milite… Simplement, pas une image ne pouvait mieux résumer le week-end international que nous venons de vivre. Les Français tout d’abord. Le mal de la pampa dont ils souffrent depuis l’orée des années 2000 persiste. 41 à 13, c’est la pire correction jamais reçue en Argentine. Qu’en dire ? Les joueurs ne se voilent pas la face : ils ont été nuls. Ils le disent assez clairement dans Midi Olympique ce lundi. Et si je ne compte pas me lancer dans une analyse technico-tactique, je tiens simplement à souligner la vaillance, l’intelligence, la hargne, le panache de cette équipe Argentine. Avec les All Blacks, les Argentins semblent aujourd’hui bien les seuls à offrir du rêve, de l’irrationel, loin du rugby méthodico-scientifique dont les prétendues nations majeures se gargarisent. Alors, certes, ils ont perdu à deux reprises contre de faibles écossais, mais qu’importe ! Ah l’intelligence d’un Contepomi, le charisme d’un Fernandez-Llobe, la classe d’un Albacete… qui peut se prévaloir de telles valeurs chez les Bleus ? Harinordoquy probablement, mais il n’était pas là. J’allais oublier la première ligne des Pumas : Roncero – Ledesma – Sclezo… La triplette sort tout droit d’un film de Melville – Jean-Pierre, pas Eric !

Les Italiens avaient particulièrement bien résisté face aux champions du monde la semaine passée. Les joueurs de Peter de Villiers ont remis les pendules à l’heure et balayé les transalpins. 55 à 11, c’est net et sans bavure. Sur cette vidéo, vous noterez que Shalk Burger n’a rien perdu de ses bonnes habitudes. La cravate, c’est sont truc ; une vraie fête des pères à lui tout seul.

Pour leur deuxième confrontation face aux Gallois, les Néo-Zélandais n’ont pas frappé aussi fort, mais ils n’ont pas tremblé non plus. 29 à 10, voilà qui les prépare en douceur au Tri Nations à venir.  Enfin, les Australiens ont battu l’Irlande 22 à 15 dans le match le plus serré du week-end. Et comme toujours avec les Australiens le plus ennuyeux. Au final, le calcul est simple : Nord 0, Sud 4. A un an de la Coupe du monde, l’inventaire des forces en présence laisse songeur.