On ne demande qu’à en rire…

17 09 2012

« C’est pas ma faute ! », s’exclamait John Rambo depuis le fond du ravin comme pour faire cesser les hostilités. C’est pas la mienne non plus. J’voulais pas reprendre, c’est eux qui m’ont forcé. Avec leurs idées, leurs polémiques et leurs fâcheries, me voilà avec plus de grain à moudre qu’un Colombien qui aurait préféré la caféine à la poudreuse…

Super Mario, l’Argentin susceptible… Et pourquoi pas un Porteño qui n’aime pas le tango tant que nous y sommes ? Les faits. Pour célébrer la victoire de son RCT à Montpellier, Mourad Boudjellal s’offre un tour de terrain en mimant la conduite du scooter, une référence à un vieux dossier qu’il eût avec Fabien Galthié. Le sang de l’entraîneur des avants du MRH ne fait alors qu’un tour et il vilipende avec tant de véhémence le taulier toulonnais que Pierre Mignoni, ami du premier, salarié du deuxième, s’interpose. En gros Mario Ledesma ne supporte pas la vanne… Non, vous ne rêvez, il s’agit bien de Super Mario, l’homme qui dont la carrière aurait été tout aussi pertinente sur les planches du Point Virgule ou des Deux Ânes, le talonneur qui appelait tous les arbitres par leur prénom… Le vanneur en chef, l’alter égo de Sylvain Marconnet, le décapsuleur de Saint-Denis – souvenez-vous des France – Argentine de la Coupe du monde 2007 où Raphaël Ibanez et une grande partie du XV de France disjonctèrent devant les provocations des hommes de Pichot et Ledesma. Le voir monter dans les tours pour une vanounette de Mourad B. (qui aurait pu postuler pour une place dans la faction sud-américaine soit dit en passant), ce sont les cornichons qui se moquent du bocal ! L’Argentin serait susceptible. Pour une nouvelle, en voilà une à inscrire au fronton des écoles de rugby.

Faut-il défendre André Boniface ? Sa lamentable sortie à la mi-temps de Mont-de-Marsan – Toulon fustigeant un club de milliardaire et quelques uns de ses illustres pensionnaires aurait pu être celle de pépé entre deux Chamonix et un petit verre de Macabeu. Seulement l’homme porte beau et semble avoir toute sa tête, hormis en matière capillaire puisque ce soir là il arborait une teinture mauve que je croyais éteinte avec le salon Vitali rue Maries à Albi. Bref, l’Oracle a dit une énorme connerie. Devant l’attaque, Jesse James Laporte et Lucky Luke Boudjellal ne dégainent même pas. La toulonnitude étant incurable, ils retrouvent leurs esprits et défouraillent à retardement, avec autant de finesse que le Montois. Midi Olympique s’empare de la polémique, l’Équipe la relaie, Vincent Moscato l’analyse sur RMC. Mourad B. tente une pirouette pour en sortir tout le monde et invite l’apôtre du beau jeu à Mayol. La Légende décline. Le week-end, de toute façon, Boni va se régaler avec la réserve des minimes du Stade montois enchaîner les crochets, les passes sur un pas et les croisés. Pas folle la guêpe. Quoique.

Le nouveau contrat de Christophe Dominci… Au Stade français ? Au RCT ? A Sollies-Pont ? Non, chez TF1. Depuis sa brasserie des Princes porte de Saint-Cloud, ça ne lui fait que trois passages piétons à traverser. Est-ce une raison suffisante pour participer à Danse avec les stars ? Avec sa gouaille, son sourire et son sudiste sens de la formule, il devrait émoustiller la ménagère de moins de 50 ans des samedis soirs de la Une. Et vous devoir quelques commentaires sur vos penchants rugbystiques dès le lundi matin à la machine à café. Pris d’envies télévisuelles, Fred Michalak avait eu le bon goût d’éviter le genre feuilletonnant et tout donner le temps d’un seul Rendez-vous en terre inconnue.

Une valse à quatre temps, c’est beaucoup moins dansant qu’une valse à trois temps… Partant de ce principe prouvé puisque gravé dans le vinyl, nos éminents penseurs du rugby ont profité de l’été pour ôter un commandement à la mêlée. Du coup, plus aucune ne s’écroulera, les équipes lanceront toutes des attaques ambitieuses, la France gagnera le Tournoi, les Coupes du monde 2015, 2019 et 2023 et l’économie française renouera avec une croissance à deux chiffres. Bon sang, mais c’est bien sûr. Comment diable nos penseurs en arrivent-ils à planer aussi haut pour glaner des idées si bouleversifiantes ? Hey conno, comme dit mon vieux pote Jacques (copyright copinage http://aubracsurmer.blogspot.fr/), il suffisait d’écouter et d’illustrer l’autre Jacques, Brel…

Au premier temps de la valse, je suis seul et je t’aperçois…

 

 

 

 

Au deuxième temps de la valse, on est deux et tu es déjà dans mes bras…

 

 

 

 

 

Au troisième temps de la valse, nous valsons enfin tous les trois…

 

 

 

 

Rassurez-vous, devant tant d’à propos face aux situations de crises, le talent de ces gens là s’exporte déjà. On les annonce partant pour résoudre la crise au Moyen Orient. Ils auraient déjà la solution miracle : il suffit d’enlever les balles des fusils. Ou de recycler le « Stop » enlevé à la mêlée.

Publicités




Clermont – Toulon, un bon score…

9 01 2012

… surtout à la télé d’un point de vue toulonnais. Les clermontois se satisferont, eux, de celui du match. Cette affiche diffusée un dimanche soir en prime-time mais en crypté sur Canal + a attiré 907 000 téléspectateurs. Pas de quoi rivaliser avec « Le transporteur 2 » sur TF1 et ses 7 millions et quelques, mais largement assez pour arriver devant toutes les chaînes de la TNT. Toutes, sauf France 4 qui avait le seul gaillard capable de rivaliser avec Vosloo, Kayser, Botha et consorts, Terminator, qui culmine à 1,4 million de téléspectateurs. Canal + peut donc se réjouir et, surtout, nous programmer encore quelques beaux dimanches soirs de cet acabit. Bémol à cette soirée, la sortie inutile et grossière de Mourad Boudjellal face au journaliste de « Var Matin » au sujet de l’arbitrage de jour. Le président du RCT nous a habitué à des traits d’humour nettement mieux sentis.





Télé : le rugby au top

3 01 2012
les 101 dalmatiens devant la télé

Un chien, deux chiens, trois, quatre... et 15,4 millions de téléspectateurs devant la finale de la Coupe du monde

Dans le petit monde de la télé, ces chiffres font la pluie, le beau temps et parfois quelques tempêtes. Les audiences définissent ceux qui ont droit de rouler des mécaniques et, au passage, d’appliquer le tarif haute saison toute l’année à leurs écrans publicitaires. Vous imaginez donc l’importance du Top 100 des audiences télé 2011. Outre le fait que TF1 truste 99 places, Rugbyclub retient deux choses essentielles de ce classement. D’abord que c’est la finale de la Coupe du monde entre la Nouvelle-Zélande qui a réalisé la plus forte audience de l’année avec 15,4 millions de téléspectateurs devant leur poste un dimanche matin. En 2010, les footballeurs pour leur Mondial n’avaient jamais atteint un tel score, avec pourtant des horaires de diffusion nettement plus avantageux puisqu’en prime-time, le fameux 20h30. Outre cette première place, c’est la 87e qu’il faut aussi observer, celle qui a permis à France 2 d’empêcher TF1 de truster les 100. A qui la chaîne publique doit cet exploit ? A Frédéric Lopez avec son « Rendez-vous en terre inconnue » qui avait pour invité… Fred Michalak ! En clair, en 2011, pour faire de l’audience, il fallait un ballon ovale.

Enfin, les responsables de Canal + attendaient de bonnes tendances lors du boxing day le 31 décembre ; les chiffres leurs ont donné raison. Le match entre Biarritz et Toulon a attiré plus de 820 000 téléspectateurs. Pas de quoi figurer dans le Top 100 des audiences, mais largement assez pour compter parmi les bonnes audiences de la chaîne cryptée en général et les très bonnes du rugby.





Les Bleus chez Claire Chazal

26 10 2011

vieille téléLes Bleus et Marc Lièvremont  seront ce soir, mercredi 26 octobre, les invités du journal de 20.00 de Claire Chazal. Pour leur retour en France, ils enchaîneront donc une visite au Président de la république, un bain de foule du côté des Champs-Elysées et un passage par les plateaux de TF1. J’en connais qui vont être content de rentrer chez eux après ça…





La France la plus forte…

24 10 2011

Sur TF1 en tous les cas, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. La finale entre la Nouvelle-Zélande et la France a permis à la chaîne de réaliser dil'équipe de france de rugby face au hakamanche 23 octobre sa meilleure audience de l’année toutes émissions confondues. 15,2 millions de téléspectateurs ont suivi la rencontre, soit 82% de part de marché pour TF1 ; les 18% restants étant selon toute vraisemblance devant les émissions religieuses du service public en train de prier pour la victoire des Bleus. Mieux pour les derniers instants du match, il y eut un pic d’audience à 18 millions de téléspectateurs. Enfin, la remise du trophée fut suivie par 12 millions de téléspectateurs, preuve que le public français reste sensible à la magie des All Blacks.

 





Les Bleus au top… des audiences

18 10 2011

vincent clerc équipe de france rugbySi la prestation du XV de France face au Pays de Galles n’a pas séduit les amoureux du beau jeu, elle a fait mouche auprès des téléspectateurs. Samedi matin, la demi-finale a rassemblé 9,5 millions de téléspectateurs devant TF1 avec une pointe à 11,3 millions pour les dernières minutes de la rencontre. Un score très spectaculaire, surtout en matinée. A titre de comparaison, la série le « Mentalist » qui décroche en ce moment les meilleures audiences sur la chaîne, tourne autour des mêmes chiffres, entre 9 et 9,9 millions. Là où les rugbymen battent le Mentalist, c’est sur les parts de marchés : samedi matin, TF1 en avait 73%, il y avait donc 3 téléspecteurs sur 4 devant France – Pays de Galles… mais que diable pouvait donc regarder l’autre téléspectateur ? Engouement rugbystique toujours, le lendemain, l’autre demi-finale entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie a attiré plus de 6,5 millions de téléspectateurs. Finalement, le plus incroyable dans tout ça, ce n’est pas que le rugby séduise les foules, mais que les foules supportent les commentaires de Christian Jeanpierre.





La formidable performance des Bleus face aux Blacks…

26 09 2011

christian jeanpierre et thierry lacroixC’est une performance énorme, magnifique, pleine d’espoir… Je m’égare. Pire, j’écris comme Christian Jeanpierre commente. Honte sur moi ! Il n’empêche, Rugbyclub ne pouvait passer à côté d’un tel résultat. Un résultat d’audience bien sûr. Dimanche, le mail de TF1 trompétait dans ma boîte : « Hier le match entre la France et la Nouvelle-Zélande diffusé en direct (…) a rassemblé 7,8 millions de téléspectateurs, soit 65% de part de marché. » Il y eut même un pic d’audience à 9 millions lors de la fin de la rencontre. Pour TF1, ce score à cette heure matinale est une immense victoire ; les prix de la pub peuvent désormais s’envoler, et mes rêves d’un spot pour Rugbyclub à la mi-temps de la finale avec. Ces 7,8 millions de téléspectateurs constituent déjà un record pour un match de rugby en 2011, mieux que la finale du Top 14 ou n’importe quelle affiche du Tournoi des 6 Nations, pourtant diffusée à des horaires plus propices à rassembler les masses devant le poste. En clair, ce match de poule de la Coupe du monde 2011 a ratissé bien au delà de l’habituel public des aficionados de rugby. Ces Bleus bien mollassons auront-ils séduit ces nouveaux venus ? Thierry Lacroix et Christian Jeanpierre jouaient les bateleurs avec plus d’enthousiasme qu’il n’y en avait sur le terrain chez les Blancs d’un jour. Quant à découvrir le rugby, avec les commentaires de Christian Jeanpierre. Oups… Je préfère aller « Au contact » avec Xavier Garbajosa et sa bande sur Eurosport.